« En couleurs et en formes »

 

 

 

 

 

 

 

« En couleurs et en formes », notre déambulation littéraire à voix haute, au Musée De Vence s’est déroulée pour la deuxième fois samedi, en présence d’un public particulièrement attentif. Merci à vous !

« Merci à toutes les deux pour ce lumineux moment au musée. J’ai beaucoup apprécié vos recherches de textes en rapport avec les salles où nous stationnions. »Lire la suite

Rentrée en lecture

Cette année la rentrée de L’écriture nomade se fait au musée de Vence avec une lecture à voix haute sous forme de déambulation, par Sandrine Morellini et Sophie Gonzalbes.

D’une œuvre à l’autre, nous cheminerons en compagnie de Charles Baudelaire, Jean-Michel Maulpoix, Georges Pérec, Tracy Chevalier…

C’est gratuit, c’est à 16 heures, samedi 4 septembre. Sur inscription.

Première scène… et à huit voix !!!

photo Marie-Hélène Grange

Samedi 19 juin eut lieu la première lecture à voix haute sur scène pour L’écriture nomade qui, jusque là, proposait ses restitutions chez l’habitant. Cette année huit valeureux écrivants ont relevé le défi : lire leurs propres textes sur la scène de la salle des Meules à Vence. Et le public était là, avec des mots comme ceux-ci et comme cela…Lire la suite

Parents : écrivez, lisez, on tourne !

Pour se créer, se recréer, s’inventer avec un stylo, une feuille et une voix, L’écriture nomade propose un un espace dédié aux parents vençois. (*)

Et ce qui s’est lu, cette part de soi que chacun a déposée dans son écriture, qu’elle soit imaginaire, poétique ou inscrite dans le réel, les participants ont accepté de la livrer à la caméra d’Élodie et de Marie, documentaristes… À suivre !

 

(*) atelier mensuel gratuit sur inscription, un samedi matin par mois de 10h à 12h. Pass sanitaire obligatoire

Reporters, des étoiles au musée

Aziz, Edem, Inaya, Kassandra, Kelvin, Kenza, Lina, Raùl, Saga et Sophie-Louna, ils étaient 10 jeunes vençois à participer au stage organisé par L’écriture nomade du 18 au 23 juillet 2021. Le projet : rédiger et illustrer un journal à partir d’expériences vécues. Au programme : nuit étoilée, découverte de l’équitation, Micro-folie, balade sur les pas de Matisse, pique-niques, ateliers d’écriture, photo, saisie des textes… et bientôt, un journal !
L’action se poursuit durant les vacances de la Toussaint, où il sera temps de clamer ses textes.

C’est à dire !

Son lancement fut ralenti par la pandémie. Le projet « C’est à dire ! » centré sur la mémoire des habitants du quartier Point du jour de Saint-Laurent-du-Var a débuté durant le premier semestre 2021. De belles rencontres où l’on s’écoute et se raconte à partir d’un objet, d’un article, d’un petit ou d’un grand souvenir… Encore beaucoup de rendez-vous en perspective.

On s’est écrit, on s’est décrits et on s’est rencontrés…

Mercredi 23 juin, les Écriva’teurs* ont rencontré leurs correspondants du CAJIP de Carros et retrouvé leurs camarades d’ISI Montjoye pour un pique-nique et une après-midi créative. Cette journée s’inscrit dans le cadre d’un projet de correspondance inter quartiers initié en 2019. Cette année, les échanges épistolaires étaient construits sur le thème de l’autoportrait…

Je suis
Un livre, j’adore lire,

Un cœur et j’aime aimer,
Un chat, j’ai deux meilleurs amis.
Je ne suis pas
Un fantôme mais on ne me voit pas,
Le ciel mais je joue avec la pluie,
Une autre, je suis moi-même.
Lalya

* Écriva’teur : nom que se sont attribué les enfants de l’atelier « Créer à voix haute »

Lire la suite

Être auditeur de ses propres écrits…

Lydie, Corinne et Anne-Marie, membres du Cercle de lecture de L’écriture nomade, se sont emparées des textes produits par les écrivants de l’E.S.A.T. des Prés où intervient l’association depuis 2019, pour les restituer le 23 juin dernier à leurs auteurs et à un jeune public venu d’un établissement voisin.

Un beau cadeau !

 

 

 

 

 

 

 

 

Tourrettes-sur-Loup, une destination

Tourrettes-sur-Loup mérite plus qu’une journée, mais une c’est déjà ça.

Avec les écrivantes de l’atelier d’expression qui se tient au centre social AGASC Point du Jour de Saint-Laurent-du-Var, nous avons arpenté les rues du village. Alizé, guide de l’office de tourisme intercommunal de la communauté d’agglomération de Sophia Antipolis fut notre guide. Ensuite, Patrick Rosiu, peintre et conseiller pédagogique de l’espace Muséal de Tourrettes-sur-Loup nous a accompagnées dans la découverte de l’exposition consacrée au peintre Gérard Eppelé (« Un regard aveuglé sur le monde », visible jusqu’au 15 octobre).

Entre deux, nous nous sommes attablées à la terrasse du restaurant Gaby où certaines ont, pour la première fois, goûté aux délices du Pan Bagnat.

 

Un grand merci à Marie-Hélène Grange, adjointe à la culture à la mairie de Tourrettes-sur-Loup, pour son accueil toujours chaleureux.