Un arbre m’a murmuré…

Un arbre m’a chuchoté s’il te plaît protège-moi, je ne veux pas qu’on me coupe.
Un arbre m’a hurlé s’il te plaît protège-moi, je veux vivre encore longtemps, je veux abriter les gens et toujours sentir le vent.
Un arbre m’a écrit s’il te plaît protège-moi : soyez heureux, mésanges, merles, rossignols, huppes et geais bleus ! Faites donc mille nids au milieu des nœuds de mes branches qui doucement penchent.Lire la suite

France 3 en parle !

Un mercredi au foyer la Marcelline de Villeneuve-Loubet

Ce matin, séance – à distance – avec quatre résidants du foyer A.P.R.E.H. La Marcelline de Villeneuve-Loubet. Un projet qui a vu le jour suite à un message lancé par une éducatrice (et relayé sur les réseaux sociaux) en vue de « faire rentrer un peu de dehors dedans, en toute sécurité » pendant ce temps de confinement.

Thibault, Chanèze, Marie-Claude et Diane ont ainsi participé à leur premier atelier d’expression en visioconférence, accompagnés de Julie et Oriane, éducatrices.

Ensemble, nous avons tendu l’oreille à nos feuilles de dessin et – à nous aussi – les arbres ont parlé… Textes et illustrations seront publiés en tout début de semaine prochaine.

« C’était bien, j’ai bien aimé expliquer. »
« Ça me plait et je préfère lire et écrire avec vous. »
« On a appris des choses et ça me plait beaucoup beaucoup ! »
« C’était bien de lire et d’écrire l’histoire du lapin et le reste »

Et si les « ondes » d’internet se sont parfois montrées capricieuses, concentration, imagination et sourires étaient eux au rendez-vous. Une bien belle expérience !

 

En se réveillant un matin…

Lorsque Albert Fenouil s’éveilla un matin au sortir de rêves agités, il se retrouva dans son amphore changé en poisson. Il hurla « Blub ! Blub ! Blub ! » mais personne ne l’entendit. Il essaya de sortir mais n’y arriva pas. Il recommença plusieurs fois mais ne réussit pas. Il recommença encore plein de fois. Toujours pas ! Il se dit « Tant pis ! ». Il resta un an dedans. C’était dégoûtant ! Tu t’imagines : du vin pour un petit poisson ! Il resta tellement, tellement longtemps dedans qu’il mourut.
Côme, 8 ansLire la suite

J’ai perdu une heure…

Image : Xaviandrew de Pixabay

 

J’ai perdu une heure et je ne sais plus ce que j’en ai fait… hier, je me suis levé à 5h, j’ai pris mon p’tit déj, je suis allée courir et là au retour il me manquait déjà 7 minutes. J’ai regardé ma montre et c’est un fait 7 minutes étaient parties sans me prévenir. Bon, 7 minutes c’est pas grave… Au retour, j’ai pris ma douche et j’ai vu partir dans le siphon encore 7 minutes. Là je comprends que la planète me dit stop, trop de dépense pour la planète.Lire la suite

Cher….


Vence, le 25 mars 2020
Chère Norah,

Ce confinent est une super nouvelle pour moi, depuis ton arrivée tu as un emploi du temps de ministre. Sorties au parc, ludothèque, médiathèque, librairie, sortie à la mer, à la montagne… Bref, on n’a même pas eu le temps de faire vraiment connaissance toi et moi ! Mais depuis le confinement maman te laisse enfin auprès de moi, tu peux me câliner et moi j’apprends à te connaître, ton odeur, tes sourire, tes rires… (même si il ne faut pas se voiler la face, tu te fais une joie de me tirer les poils, me baver dessus ou encore te moucher sur moi) c’est un immense bonheur pour moi en plus on a même pu fêter tes 3 mois ensemble.Lire la suite

Je me souviens…

Photo Navigirl de Pixabay

  1. Je me souviens d’avoir voyagé dans le temps pour rencontrer Jane Austen.
  2. Je me souviens d’avoir pris la navette pour mars.
  3. Je me souviens de ma vie de teckel.
  4. Je me souviens de ma troisième vie de chat.
  5. Je me souviens de ma première interview.
  6. Je me souviens de mon trek dans les Andes.
  7. Je me souviens de mon premier livre édité.
  8. Je me souviens de mon safari photo en Amazonie.
  9. Je me souviens de mon premier reportage de guerre.
  10. Je me souviens de ma première rencontre avec Barak Obama.

Lire la suite

Ce mercredi-là…

Par Lilou, Ethan, Lisa, Thomas, Maria et Nina

Demain, retrouvez ici et sur notre page Facebook, la nouvelle consigne du mercredi pour les enfants.

Mots : fromage, Max n’aime pas l’école, 14, cadre photo

Ce mercredi-là, j’ai ouvert le frigo de la cuisine et ça sentait fort le fromage ! J’ai refermé la porte de la cuisine tellement fort que je crois que j’ai fait tomber quelque chose ! Oups ! J’ai couru dans ma chambre, j’ai pris mon livre Max n’aime pas l’école, je l’ai ouvert à la page 14, et j’ai senti la bonne odeur du papier. À ce moment-là, maman m’appelle dans la cuisine. Allez courage, j’y vais.Lire la suite